top of page

La maladie coeliaque

Dernière mise à jour : 30 nov. 2021

La maladie coeliaque


La maladie coeliaque, qui touche environ 1% de la population en Suisse, est la forme la plus grave de l’intolérance au gluten. C’est une maladie auto-immune dans laquelle le système immunitaire déclenche une réaction au niveau de l’intestin qui aboutit à la destruction des villosités intestinales.


Les symptômes

Les symptômes cliniques sont souvent très variés et peu spécifiques, et peuvent être confondus avec d’autres maladies.


Chez le petit enfant :

- aplatissement de la courbe du poids, et, plus tard, fléchissement de la croissance

- ventre ballonné

- musculature flasque et peu développée

- selles abondantes, tendance aux diarrhées, parfois constipation

- vomissements

- souvent, intolérance au lait

- baisse de l'appétit et de la vitalité

- altérations du caractère de type dépressif (devient pleurnichard, n'aime plus jouer).


Chez l’adolescent et l’adulte :

- ballonnements, troubles digestifs polymorphes, flatulences, aérophagie, brûlures d’estomac

- amaigrissement

- retard de croissance et de puberté; état de malnutrition; carences vitaminées

- fatigue, anémie par carence nutritionnelle en fer

- intolérance au lait / au lactose

- peau pâle et luisante

- selles fréquentes et abondantes; parfois constipation aussi

- troubles du caractère avec tendance dépressive, irritabilité

- crampes musculaires par carence nutritionnelle en magnésium

- décalcification des os avec douleurs osseuses et tendance aux fractures par carence nutritionnelle en calcium

- défauts de l'émail dentaire

- arthrites (rhumatoïde, autres)

- aphtes, langue rouge et géographique

- pancréatites

- maux de tête

- eczéma récurrentes conséquences


Les conséquences à long terme sont nombreuses

Carences graves en nutriments (fer, magnésium, calcium, vitamines B notamment) dues à la malabsorption, réactions immunitaires dues à l’inflammation permanente, attaque des systèmes nerveux, digestif, endocrinien, tendino-musculaire et osseux. La maladie coeliaque peut donc générer des affections irréversibles comme le diabète de type I, une thyroïdite, des troubles métaboliques, une cirrhose du foie, de l’ostéoporose, des troubles de la fertilité, des malformations fœtales, ainsi que des cancers gastro-intestinaux.



La dermatite herpétiforme

La dermatite herpétiforme est une forme particulière et rare d'intolérance au gluten, atteignant aussi bien l'enfant que l'adulte, comportant de multiples lésions vésiculaires de la peau, associées à des lésions atrophiques coeliaques de la muqueuse intestinale dans la majorité des cas. Les symptômes digestifs sont habituellement absents, l'anémie est fréquente. Le diagnostic est posé par une biopsie de la peau, une biopsie de la muqueuse intestinale ainsi que, comme dans la coeliakie classique, la recherche d'anticorps particuliers.


Le diagnostic

Le diagnostic de la maladie coeliaque repose sur une procédure faite en laboratoire à partir d’un prélèvement de sang veineux effectué chez votre médecin. Les résultats sont disponibles quelques jours après votre visite chez le médecin.


Le traitement

Le seul traitement à l’heure actuelle est l’exclusion totale du gluten de l’alimentation, et ceci à vie. Tous les aliments contenant du froment, blé, épeautre, kamut, … ainsi que le seigle et l'orge seront supprimés, sous toutes leurs formes : entiers, flocons, couscous, pil-pil, boulgour, farine, son, germes, pains, … Ces trois céréales seront remplacées par d'autres ne contenant pas de gluten et de préférence complètes et biologiques : le riz (rond, long, basmati, rouge, noir, …), le millet, le sarrasin, mais aussi le quinoa, le teff, le fonio, ainsi que par des farines à base de pomme de terre, lentilles, pois, manioc, tapioca, châtaignes.

On supprimera par conséquent :

Toutes les sortes de pains, biscuits, gâteaux, pâtisseries, qui ne sont pas faits spécialement avec des farines sans gluten

Diverses sortes de pâtes, semoules ordinaires, farines habituelles, germes de blé, produits pour nourrissons contenant l'une de ces trois céréales,

D'autres aliments pouvant contenir des farines avec gluten, tels que les sauces préparées à la farine (béchamel), les crêpes, les soufflés avec farine, · de nombreux produits manufacturés du commerce préparés avec des farines contenant du gluten: viandes et poissons en conserves ou congelés, légumes congelés déjà assaisonnés, petits pots pour bébés, potages en cubes et en sachets, produits à tartiner en tube ou en boîte, chocolats fourrés, glaces, poudings et crèmes, certaines boissons chocolatées, charcuteries, moutardes, bouillons, condiments, marinades, …

Certains médicaments. En règle générale, il est conseillé de consommer autant que possible une alimentation naturelle, préparée à la maison avec des denrées connues, sans gluten. Ces aliments peuvent être consommés par toute la famille: cela simplifie certains repas et constitue un avantage psychologique pour celui qui est astreint au régime.


Le suivi

Dans un premier temps en tout cas, il est indispensable d’être suivi par une spécialiste en nutrition :

Apprendre à cuisiner des céréales moins familières et plus difficiles à travailler puisque ne contenant de gluten

Déjouer les pièges du gluten « caché »

Apprendre à lire les étiquettes des produits pour déceler les ingrédients contenant du gluten, …

Savoir que choisir au restaurant

Comment faire si l’on est invité chez quelqu’un ou si l’on reçoit une personne chez soi qui est sous régime sans gluten et bien sûr de découvrir de nombreuses recettes !!!





Sources : www.coeliakle.ch




18 vues0 commentaire

Comments


bottom of page