top of page

Sport performance et olympique

Dernière mise à jour : 17 juil. 2023

Nota bene : chaque sportif a besoin d'une alimentation et d'un accompagnement qui lui est spécifique.

Les points suivants sont essentiels et à explorer :

En nutrition, l'objectif performance demande un travail constant sur

- le temps de digestion la nuit (min. 10 heures - max 12h00)

- l'apport en fer pour le transport de l'oxygène (à noter que l'absorption des sources animales est meilleure (volaille, poisson, fruits de mer, et les oeufs...) que les sources végétales (légumineuses et céréales complètes (oléagineux) : qui se défendent bien si elles sont suffisamment rincées et trempées, une nuit minimum avant cuisson. Les féculents tels que les légumineuses, riz complet sont à éviter sans rinçage et trempage, car ils sont difficilement digestibles pour un sportif d'élite et riches en anti-nutriments qui empêchent l'absorption des vitamines, minéraux et oligoéléments si importants pour lutter contre l'inflammation. J'ai un faible pour la spiruline.

- éviter de s'entraîner à jeun (à voir)

- éviter les produits laitiers (sauf fromage et yaourt nature bifidus (graisses de qualité que l'on trouve dans les oeufs, poisson, huitres, algues graines de chia, lin (ces graines doivent être préalablement trempées pour leur absorption), noix, noisettes, amandes, huiles bio de 1ère pression à froid telles que lin, colza, cameline, amande. ......

Les omégas 3 stabilisent le rythme cardiaque, améliorent la circulation sanguine, baissent l'inflammation, nourrissent les tissus dont les muscles, le cerveau et le système nerveux...

- une alimentation DIVERSIFIEE qui doit être testée bien avant la compétition. Cette notion essentielle n'est pas toujours évaluée à sa juste valeur. Là se trouve le plus grand travail du professionnel de la santé alimentaire, car il guidera le sportif à réhabiliter, maintenir ou protéger l'état de son système digestif tout en abolissant les croyances limitantes et en reconnaissant les intolérances et allergies, Un sportif d'élite DOIT connaître parfaitement le fonctionnement de son métabolisme et optimiser ses capacités digestives. C'est un travail de haute précision.

- Fruits et légumes à profusion parfois cuits vapeur, parfois crus. Cette notion est très individuelle et importante en fonction de l'état des capacités digestives

- boisson d'effort

- ajout d'environ 1 litre d'eau de qualité par heure d'effort. Se peser avant l'effort et après l'effort avec une balance de qualité pour évaluer la perte de liquide et aviser. Commencer la journée par 2 grands verres d'eau citronnée (bouteilles en verre bio de jus frais pressé si toléré sinon eau naturelle) puis boire régulièrement durant la journée.

- MASTIQUEZ, on ne le dira jamais assez.

et tellement d'autres éléments qui s'évaluent par des tests et un suivi de transmission de connaissance en cabinet




71 vues0 commentaire

Comments


bottom of page